J'ai déjà abordé ce sujet quelques fois sur le blog . Mais il y a toujours matière à réflechir  ;)


Comme les réflexions se construisent au fil de la vie et de nos expériences, en discutant avec une dame sur un groupe de FB, j'ai compris ainsi plusieurs choses .
Comme chaque fois ce sont des choses que je croyais déjà savoir ... savoir oui ! Mais le savoir ne suffit pas, il n'est toujours que superficiel, et lorsque l'on assimile cela n'a rien à voir . Ce savoir prend une dimension tout autre, beaucoup plus large et plus claire .


Cette dame avec laquelle je parlais m'a éclairée de plus sur un certain point que je n'arrivais pas encore tout à fait à exprimer avec exactitude, c'est que pour les hypersensibles ( comme moi donc ) les problèmes de communication proviennent aussi d'une immaturité émotionnelle .
Il se peut que nous ayons encore, dans notre fardeau, une charge émotionnelle qui ne nous appartient.
En règle générale, c'est la charge émotionnelle qui appartient à nos parents que nous avons absorbé et dont nous ne nous sommes pas encore défait .
Chez moi cela se traduit par des allergies aux pollens extrêmes, dans le sens où elles sont totalement impossible à soigner par la médecin contemporaine, le magnétisme etc enfin bref .... !

Les problèmes de communication proviennent de plusieurs choses à la fois qu'il faut prendre en compte lorsque l'on échange avec quelqu'un .
Tout bonnement parce que nos chemins sont différents, nos expériences et nos aboutissements aussi .

Il se peut que les niveaux de consciences divergent alors, entraînant une grande confusion pour l'interlocuteur au degré en dessous . Et de même pour celui en dessus !

Il nous appartient d'être précis dans le message que nous voulons faire passer à l'autre. Tout en sachant bien qu'il a aussi le choix de ne pas vouloir l'entendre.

On ne peut pas convaincre quelqu'un qui n'a pas envie d'entendre, ni d'écouter.
On ne peut pas convaincre quelqu'un qui adore déformer les messages pour créer des conflits. Cela ne sert à rien. C'est une dépense d'énergie inutile.

S'il a envie de déformer nos propos, c'est aussi une invitation à préciser d'avantage ce que nous voulons dire. C'est aussi que notre analyse manque de précision.

Mais, il faut faire attention à la mauvaise foi.
Et, quand cela nous contraint à aller trop loin dans l'analyse, c'est que possiblement nous avons à faire à quelqu'un de mauvaise foi qui n'a pas envie de se remettre en question, qui cherche juste les conflits.

Certaines personnes refusent toute évolution.
En nous poussant dans des conflits de communications, non seulement elles cherchent à éviter d'évoluer mais elles cherchent aussi à nous freiner dans notre évolution. Il nous appartient de choisir si l'on tient tant à freiner notre évolution ou pas.


Quant aux problèmes d'incompréhension, prenons en compte que chacun a une évolution qui lui est propre.
Un rythme d'évolution qui lui est propre.
Un chemin d'expériences qui lui est propre.

Il arrive, fréquemment que l'on se trouve confronté à des personnes qui ne comprennent pas ce que l'on essaie de leur dire, c'est que leur niveau de conscience n'est pas tout à fait au même niveau que le nôtre .
Et, si nous nous pouvons les comprendre, eux n'ont pas forcément la possibilité de le faire. Leur expérience de vie n'est pas la même .

Il n'est nullement question de supériorité, en matière de spiritualité il n'y a pas d'histoires de supériorité / infériorité, il n'est que question que de conscience, de vibration .