Nos interactions avec les autres ressemblent à un cailloux jeté dans la marre, les remous troublent la surface de l'eau, signe de notre passage dans la réalité de l'autre .


Quelque soit la manière dont celui ci interprête notre passage dans son existence, ses agissements à suivre seront forcément teintés de notre influence . 

Peu importe au final l'interprétation qu'il en fait, l'important est de constater qu'il y a bien UNE REACTION, qui la réponse engendrée par ce que nous avons pu lui apporter .


Rien ne se perd .

Rien ne se perd, on ne sait jamais où va tomber ce fameux cailloux.

Peut-être touchera t-il tout de suite une corde sensible, un endroit maléable quelque part dans sa conscience .

Peut-être ne fera t-il que des ricochets en surface .

Ce que je constate c'est que l'être humain suit différents cycles de hauts et de bas .

Tout comme il existe une gravité pour les corps il semble y en avoir une pour les autres corps dimensionnels également .

C'est comme si on sautait sur un trampoline et qu'une fois en haut que l' on s'aperçoive que le paysage, la vue, n'est pas la même qu'en bas et que s'instille une sournoise et minuscule petite peur du vide / de l'inconnu .

Et aussitôt on préfère retomber au sol, l'endroit nous semble plus sûr parce que nous le connaissons bien nous y sommes habitués .

Oui mais ne faut-il pas tenter de dépasser ses propres limites ? De faire s'écrouler les murs dressés par nos peurs ?

Certains préfèreront retomber dans leurs anciens schémas, parce qu'ils sentiront que c'est ce qui leur correspond le mieux, ce dans quoi ils se sentent plus à l'aise de vivre .

Il n'y a pas de jugement à émettre, n'importe qui peut faire cette constatation avec un peu de recul .

Nous allons tous à des rythmes différents, et on ne peut juger ni même comparer quelqu'un sur son cheminement parce qu'on ne sait pas quel bagage il apporte avec lui .

Toute notre existence actuelle est le résultat de nos pensées / actions / désirs et peurs antérieures et à venir .

Nous sommes tous là où nous devons être .

L'être humain a toujours cette fâcheuse tendance à chercher des coupables à ce qu'il lui arrive, à ses doutes, et à ses peurs .... rien d'autre que l'ego qui montre encore son nez, parfois même sous la fausse humilité de savoir s'auto analyser .

Je pense sincèrement que la bonne question à se poser pour uen personne en quête d'éveil spirituel, la seule qui vaille vraiment la peine, c'est de se demander à tout instant " qu'est ce que ferait un MAÎTRE dans le cas présent ? "

Et je pense que chacun peut apporter la bonne réponse à cette question si sa conscience est véritablement tournée vers la Connaissance-Vérité .